• Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Femme, qui es-tu ?

Femme, qui es-tu ?

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

La femme est aujourd’hui la plus démunie.


La jeune est abandonnée à sa bien souvent fausse maturité
parcequ’elle vit un grand décalage entre ce qu’elle cherche et ce qu’elle demande,
entre ce qu’elle comprend et ce qu’elle vit…
Cette séparation, cette division qu’elle ressent en elle meme la décourage;
elle n’arrive pas à réaliser les valeurs qu’elle a gravés au fond d’elle meme,
et sa famille le plus souvent la laisse seule face à ses problèmes car elle ne les comprend pas.
La femme se sent frustrée et accepte alors d’etre instrumentalisée, utilisée,
salie et malheureusement elle ne se rend pas compte de détruire non seulement elle meme mais aussi l’autre.

L’”autre” qui aujourd’hui est son petit ami, demain son mari, après demain sa famille, donc la société.

(M. Elvira)


Femme, qui es-tu?

Tu es l’image et la ressemblance de Dieu. Tu portes dans ta vie, dans ton intimité, dans ton corps l’image et ressemblance de Dieu qui est imprimée en toi. La ressemblance est quelquechose de plus que l’image. Chacun de nous, outre à etre image de la personne humaine, ressemnle è son père, à sa mère… Cette ressemblance peut etre parfaite comme deux gouttes d’eau, ou alors une ressemblance déformée, défigurée. Quand la femme accepte d’apparaitre plutot que d’etre, quand elle ne suit que la mode, l’instinct, le concubinage, quand elle abuse de son pouvoir de séduction ou fascination au lieu de l’employer de manière positive, alors la femme conserve l’image mais perd la ressemblance avec l’original, donc se détériore et devient “un petit monstre” qui risque de se faire d’abord salir par les autres puis refuser.

Jeune fille, pourquoi es-tu si nerveuse, mal soignée et superficielle? Au lieu de parler, tu hurles ou alors tu tombes dans un mutisme inexpressif. Pourquoi ne souris-tu pas, tu ne t’émerveilles pas devant les yeux d’un enfant, n’as-tu pas envie de le serrer dans tes bras?

 

Jeune, où est passée la femme qui est en toi, qui est imprimée dans ton intimité, dans ton coeur?

Pourquoi n’es-tu pas capable de consoler, d’encourager, de partager, pourquoi la vie ne déborde pas en toi? pourquoi n’as-tu aucun enthousiasme, pourquoi traines-tu dans l’indécision, dans la paresse, pourqoi calcules-tu toujours ton propre intéret?

Pourqoi te fais-tu prendre par la peur de rester seule si tu es différente?

Pourqoi as-tu peur de dire des “non” et fais-tu “baisser les prix”?

Pourqoi joues-tu avec le feu en donnant si peu d’importance à ton corps, à ta féminilité?

 

Jeune fille, mais sais-tu vraiment qui tu es ?

sais-tu à quelle dignité tu es destinée ?

Sais-tu qu’il y a en toi la demeure de la vie ?

Sais-tu que tu as entre les mains le futur de la société ?

Sais-tu que tu es appelée à écrire l’histoire des hommes ?

Sais-tu que si beaucoup dépend de toi dans le bien, beaucoup en dépend dans le mal ?

Sais-tu que si tu n’es pas capable de dire “non” à la femelle qui est en toi, au male qui veut, essaye et “arrache”, tu ne découvriras jamais ta grandeur, tu ne la feras pas découvrir à l’homme et tu ne seras pas capable ensuite d’éduquer tes enfants en leur disant les “non” dont ils auront besoin ?

 

Femme, mais, sais-tu ce à quoi tu es appelée?

tu es appelée à aimer, parcequ’ainsi est le projet de Dieu sur toi.

Cet appel à l’amour te rend grande, il t’élève.

Mais tu dois avoir clairement conscience de ta valeur pour savoir répondre à cet appel;

si on n’a pas les idées très nettes sur soi meme, il est facile de dérailler et rater.

Ca dépend beaucoup de toi: la joie de ta vie dépend de ta réponse à cette invitation.

Tu peux etre forte dans le bien, ma terrible dans le mal et ton futur dépend de tes choix , ainsi que le futur du monde.

Redécouvre la valeur de la limpidité, de la transparence, de l’honneteté, du respect pour l’autre.

C’est très important que tu croies que ces valeurs devront etre présentes aussi dans le garçon, et tu pouras l’aider beaucoup à vivre ces valeurs qui sont grandes et importantes pour son et votre futur.

Aides-le à monter, pas à descendre!

Ne confonds pas le faux amour, interdit, illicite, égoiste avec le vrai amour.

Le vrai amour est estime, respect, sacrifice: c’est s’aider à grandir, à monter!

Attention! S’il n’y a pas ces signes, tu risques de devenir objet de plaisir et quand tu deviens un objet dans les mains d’un homme, tu ne vaux plus rien.

Cherches la joie, non le plaisir!

Le plaisir appartient aux sens, et dure un instant; la joie appartient à l’ame et reste en toi!

Tu est bien consciente d’ailleurs, par tes caractéristiques typiquement féminiles, par ta capacité biologique naturelle de porter en toi la vie, bien consciente au fond que tu ne domines pas toi meme, ta vie, ton temps, tu ne peux pas tout programmer dans ta vie? Tu es appelée à devenir une collaboratrice de Dieu pour donner la vie, qui ne s’épuise pas au moment de la conception, parceque reste en toi la force de se donner pour continuer à alimenter, à faire grandir, à promouvoir le don qui est né en toi, que Dieu te confie et qui est destiné à l’immortalité donc à l’éternité.

Voici ta vraie carrière! Si tu acceptes l’avortement, tu ne tues pas que ton fils, mais ta propre vie. Et si tu n’aimes pas, en donnant de la vraie vie autour de toi, tu continues à enfanter des avortements, des cadavres, des morts, meme dans ceux qui –vivants- te rencontrent.

Uniquement le sang de Jésus crucifié sur ton regret sincère, dans la confession, peut te laver et te redonner la paix chaque fois que tu découvres que ta vie n’engendre pas.

 

Existe-t-il un modèle pour nous ?

Oui, Marie, la femme, l’épouse, la mère,
la vierge de tous les temps, meme du tien, du notre.
Regarde Marie et tu découvriras qui tu es!

(M. Elvira)


View the embedded image gallery online at:
https://www.turriseburnea.it/fr/femme-qui-es-tu#sigProId3d02b968b0


© 2022 Turris Eburnea. All Rights Reserved. Powered by VICIS