Cookie Consent by Popupsmart Website
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Les chercheurs de beauté

Les chercheurs de beauté

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

Être de jeunes chercheurs de la vraie beauté,
tous les jours, dans notre vie quotidienne,

cela signifie également cultiver une beauté intérieure,
nourrie d'idées et de convictions.
Il ne faut pas s'arrêter aux apparences
ou à ce que l'on perçoit à première vue.  
Mais il est important d'aller en profondeur
et de poser sur l'autre un regard
qui ne s'arrête pas au corps,
mais sur la totalité de sa personne.

 

Pour une fille, cela signifie, notamment, croire en sa dignité et vouloir la préserver, aussi par la pudeur. Redécouvrir le don de sa propre féminité !

Nous sommes tous beaux parce que nous avons une âme et un corps. Mais on doit choisir dans quoi on veut investir, et généralement, on investit dans ce qui dure plus longtemps...

Dans une époque dominée par les images et par une dimension principalement "visuelle" de l'existence, il est nécessaire de mettre en avant une beauté qui vient de l'intérieur et non de l'extérieur.
Il est certain que les filles qui participent à nos défilés de mode ont reçu le don d'une beauté "que l'on peut voir de l'extérieur". Mais le message de la Turris Eburnea est qu'aucune femme n'est belle si elle ne reflète pas en même temps une beauté intérieure.
Cette beauté intérieure n'est pas seulement un sourire éclatant ou un regard serein.

C'est aussi la beauté de celle qui se reconnaît comme une femme à part entière et qui, lentement, année après année, s'accepte telle qu'elle est et se réconcilie avec toute sa nature.

C'est la beauté de quelqu'un qui sait bien qu'elle est différente d'un homme mais qui ne joue pas pour autant l'arme de la malice ou de la provocation.
En bref, c'est la beauté de tout notre patrimoine intérieur, que Quelqu'un là-haut nous a confié, et dont nous devons prendre conscience tout au long de notre vie.
C'est enfin la beauté de ceux qui aiment : d'abord en se laissant aimer, puis en s'ouvrant à l'Amour infini.

"La beauté sauvera le monde" disait Fëdor Dostoevsky dans son roman "L'Idiot".


 


© 2022 Turris Eburnea. All Rights Reserved. Powered by VICIS